Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Où sommes-nous ?

 

KPALIME

Le siège est situé à Kpalimé, la ville la plus dynamique du Togo dans le domaine touristique, culturel et artistique.

Située à 120 km de Lomé, Kpalimé, chef lieu de la préfecture de Kloto est inéluctablement l’une des villes les plus connues au Togo aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur. Localisée au milieu des collines, des montagnes et des plateaux qui lui offrent un spectacle pittoresque, Kpalimé et ses environs bénéficient d’un sol fertile, d’une végétation luxuriante, et d’un climat globalement doux. Egalement présents, certains microclimats sont très appréciés des visiteurs occidentaux dans les montagnes alentours.

INFORMATIONS GEOGRAPHIQUES ET SOCIO-ECONOMIQUES

Situé sur la côte occidentale de l’Afrique, le Togo est encerclé par trois pays : Le Ghana à l’ouest, la République du Benin à l’Est, et le Burkina-Faso au Nord.

Il présente la forme d’un corridor long d’environ 700km avec une ouverture de 50km sur l’océan atlantique au Sud.

Le territoire togolais compte environ 5millions d’habitants avec une superficie de 56.600km². Sa capitale est Lomé, qui compte plus de 1200.000 habitants. Le pays jouit d’un climat tropical. Il y a plus d’une trentaine d’ethnies dont les majoritaires sont les EWE, les KABYE et les KOTOKOLI.

Le Togo est un pays en voie de développement dont l’économie repose essentiellement sur l’agriculture. On y cultive le café, le coton, destinés à l’exportation, des produits vivriers comme le maïs,  le manioc, l’igname, le sorgho, le haricot, et le mil, destinés à la consommation locale et la commercialisation.

A côté de ses produits, l’exportation du phosphate n’est pas à négliger dans l’économie nationale.

Le Togo est un pays à régime présidentiel et sa langue officielle est le français ; c’est également un pays de la zone franc (1€ = 655 Fr CFA).

Les paysages

Le territoire togolais est séparé en cinq régions, possédant chacune des caractéristiques particulières. Au sud, la région littoral, dont la ville principale est la capitale du Togo : Lomé. Au dessus, la région des plateaux, avec les villes de Kpalimé, Atakpamé et Badou. Au centre du pays, nous trouvons la région centre, puis au nord la région de la Kara. Tout au nord, sous la frontière du Burkina Faso, s’étend la région des savanes.

Comme leurs noms l’indiquent, chaque région offre des paysages différents.

La région littorale est sablonneuse, bercée par l’océan Atlantique. La région des plateaux est montagneuse et verdoyante. Son plus haut sommet, le mont Agou, atteint 986 mètres. C’est dans cette zone que vous découvrirez de nombreux arbres fruitiers et de jolies cascades cachées aux flans des montagnes. La région de Kara, dans la moitié nord du pays, est une grande plaine au nord du massif Kabyé. Au Nord s’étend la savane plus ou moins herbeuse, parsemée de fromagers, de kapotiers et de rôniers.

Le climat

Le sud du Togo est chaud et humide. Au dessous d’Atakpamé, vous trouverez un climat subéquatorial, caractérisé par deux saisons : une saison sèche (d’octobre à mars) et une saison humide (d’avril à octobre).

Le nord du territoire, lui, subit un climat tropical plus sec et plus chaud qu’au sud. Il se compose d’une longue saison sèche (d’octobre à mai) et d’une courte saison des pluies (de juin à septembre). L’alizé, un vent frais, et l’harmattan, accompagné de brume et de poussière ; sont les vents soufflants dans cette région.

Le caractère du Togo : cultures et traditions

Même si certains des togolais sont chrétiens ou musulmans, ils restent majoritairement attachés à leurs traditions culturelles et religieuses ancestrales. Le peuple togolaise célèbre les naissances, les mariages, les funérailles… selon leurs cultes traditionnels. La spiritualité et les pratiques religieuses ont une place très importante dans la culture togolaise.

Toutes les cérémonies (religieuses ou non) sont accompagnées par l’art. Danse, musique et artisanat tiennent une place primordiale dans la société togolaise.