Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Vie quotidienne

 

La vie à CIR-Togo c’est d’abord l’échange culturel. Les volontaires/stagiaires et membres de l’association CIR-Togo vivent en cohabitation au siège de l’association dans un quartier tranquille de Kpalimé.

 

La vie en communauté nécessite des règles afin que chacun puisse avoir son espace de liberté et son autonomie dans la maison.

 

 

 

Accueil :

 

Le président de l’association sera présent lors de l’arrivée du stagiaire/volontaire à l’aéroport pour l’accueillir, récupérer ses bagages et l’accompagner dans un hôtel ou autre logement sur Lomé si l’arrivée est le soir. Si c’est en journée, le départ pour Kpalimé sera direct.

Depuis l’année dernière, l’enregistrement des expatriés à l’ambassade de France se fait par internet, il n’y a donc plus besoin de s’y présenter physiquement. Les stagiaires pourront donc s’enregistrer dans les jours qui suivent leurs arrivées, directement au siège de l’association, sur internet.

 

Logement :

 

Le logement se fera au siège de l’association. Suivant la période, le stagiaire sera amené, soit à partager sa chambre avec un autre, soit aura une petite chambre pour lui. Tcheki Codjie, directeur exécutif de l’association vit également sur place.

Les chambres comprennent le minimum nécessaire pour le moment, soit : des matelas. Il est donc conseillé d’amener des draps et moustiquaires (lit 2places). Il est possible d’accrocher les moustiquaires au plafond.

 

La liste des affaires à ne pas oublier est présente sur le site :

http://cirtogo.asso-web.com/70+avant-le-voyage.html

 

 

Restauration :

 

La majorité des repas sera préparé au siège de l’association (une petite cuisine est à disposition équipée de gaz et du matériel nécessaires). Aidés de togolais, les stagiaires se relaieront pour les courses, la cuisine, la vaisselle et le rangement.

Ils auront la possibilité, quand ils le souhaitent, d’aller manger à l’extérieur (restaurant, amis, …). Il faudra juste prévenir les responsables et si possible à l’avance pour ne pas trop bouleverser les prévisions de nourriture. Les restaurants sont aux frais des volontaires.

 

 

Sécurité :

 

Concernant la sécurité, le siège de l’association est entouré de murs et le portail et la porte d’entrée sont fermés à clés la nuit. Toutes les chambres peuvent être fermées et chaque stagiaire aura ses propres clés.

Nous conseillons tout de même de ne pas emmener trop d’objets de valeurs (smartphones, bijoux, …) et/ou de rester discrets pour les utiliser et ne pas les laisser trainer. Il faudra penser à fermer portes et fenêtres de sa chambre en quittant le lieu et rester vigilants.

Si les stagiaires suivent les conseils des membres de l’association, respectent le règlement intérieur et restent vigilants, aucun problème ne devrait se produire. L’association est responsable des stagiaires devant la loi togolaise, y compris lorsque ceux-ci sont majeurs. Le stagiaire doit donc prendre ceci en considération et savoir que tous ces actes peuvent porter tort à l’association.

 

Déplacements :

 

Les stagiaires ne seront pas amenés à se déplacer fréquemment seuls dans le cadre de leurs stages. Ils pourront le faire s’ils le souhaitent, à l’intérieur de la ville de Kpalimé, après avoir averti les responsables. Les déplacements hors de la ville se feront accompagnés de quelqu’un de l’association.

 

La plupart des déplacements en ville se font à pieds. Les déplacements entre villes ou villages se font en taxi commun ou privé. L’utilisation de Taxi-moto est une possibilité pour des petites distances à l’intérieur de la ville. Les petits déplacements dans le cadre de son stage seront financés par l’association, les autres seront à leurs frais.

 

Nous conseillons d’amener un téléphone portable dans lequel il est possible de mettre une carte SIM togolaise (2€ environ) rechargeable. Ceci pour être joignables par les responsables de l’association, les autres stagiaires et les nouvelles connaissances personnelles ou professionnelles.

 

Le responsable du stage est Emmanuel Koffigan Codjie, le président de l’association. C’est lui qui est responsable du stagiaire et qui prendra les décisions en cas de problèmes. En cas de nécessité d’hospitalisation ou de rapatriement, il joindra les parents par téléphone, détaillera la situation et accompagnera le malade dans toutes les démarches. Si une hospitalisation est nécessaire, nous avons l’habitude d’emmener les expatriés dans une clinique privée à Kpalimé où le personnel est compétent et réactif. En cas de rapatriement, le stagiaire sera accompagné jusqu'à l'aéroport. Le Togo fait partie des pays de l'Afrique de l'Ouest qui reçoit le plus de stagiaires et autres jeunes volontaires européens, les personnes concernées sont donc habituées à ce type de problèmes.

 

 

Temps Libre :

 

Le week-end, les volontaires sont libres de choisir leurs occupations. S’ils désirent quitter la ville de Kpalimé, ils devront néanmoins avertir les responsables. Il peut arriver ponctuellement que la mission du stagiaire demande une activité le samedi ou le dimanche.

Pendant la semaine, si les responsables n’ont pas donné leur autorisation auparavant, le stagiaire doit impérativement se trouver au siège de l’association avant 22h. Pour une question de sécurité, les sorties du soir se feront accompagnées d’un membre de l’association.

La région de Kpalimé est pleine de magnifiques sites à visiter, n’hésitez pas à vous renseigner et à organiser des sorties avec membres de l’association.